Education thérapeutique et maladies respiratoires en Normandie

En mai dernier, nous participions à une table ronde sur la prise en charge des maladies respiratoires en Normandie. Celle-ci s’inscrivait dans le cadre de l’initiative Itinér’air qui vise à sensibiliser aux enjeux de la préservation du souffle et à la place de la mesure du souffle (spirométrie) dans le parcours des patients. L’occasion pour nous de faire un point sur les maladies respiratoires et leur prise en charge en Normandie.

En 2021, l’assurance maladie recensait plus de 3,6 millions personnes prises en charge pour maladies respiratoires chroniques (principalement asthme et BPCO / hors mucoviscidose) ; soit 5,28% de la population.  La région Normandie présente des taux significativement plus élevés (6,09%). C’est en Seine-Maritime que la prévalence est la plus importante (6,65%).

Image1

En Normandie 22 programmes d’ETP sont accessibles aux personnes concernées par une maladie respiratoire chronique.

  • 7 sont ouverts aux enfants (et/ou leurs parents) concernés par l’asthme.
  • 7 programmes sont des programmes pluripathologiques ; c’est-à-dire qu’ils s’adressent à des patients pouvant avoir une ou plusieurs pathologies différentes (maladies respiratoires, cardiovasculaires, diabète …)
  • 4 programmes, dont 1 accessible aux enfants, sont dit régionaux ; c’est-à-dire avec un déploiement sur plusieurs sites et départements.

Au-delà d’un parcours ETP, les personnes concernées par une maladie respiratoire peuvent aussi bénéficier de conseils en environnement intérieur. Sur prescription médicale, un conseiller en environnement intérieur peut se déplacer au domicile de la personne pour y effectuer un diagnostic. Il conseille les personnes afin de les amener vers de meilleures pratiques pour un environnement intérieur plus sain et compatible avec leur pathologie. 2 conseillères interviennent en Normandie.

Enfin, la pratique d’une activité physique adaptée et régulière permet d’augmenter la capacité respiratoire (meilleure oxygénation des muscles) ; avec des bénéfices sur l’essoufflement et la fatigue. Elle est donc recommandée aux personnes concernées par une maladie respiratoire. Les maisons sport santé peuvent vous accompagner dans votre reprise d’une activité physique adaptée. N’hésitez pas à contacter la plus proche de chez vous.